We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

Co-Résilience : le nouveau jardin des Hespérides ?

2 3 0
28.07.2020

Au lendemain de l'adoption par l'Europe d'un plan de sauvetage massif, celle-ci ne doit pas négliger d'inclure dans sa stratégie de reprise Post-Covid 19 un partenariat économique rénové et ambitieux avec la rive sud de la Méditerranée au risque de voir une zone d'instabilité sans précèdent s'installer à ses portes. Disons-le sans ambages, mon propos n'est pas ici de réclamer que l'Afrique du nord ou le continent au sens large obtiennent une part du plan de relance européen. Les 750 milliards d'euros doivent servir à relancer la croissance européenne et sont donc légitimement consacrés aux pays qui composent l'Union en priorité. De surcroit, il serait inutile d'ajouter à la pléthore de sémantique bien-pensante réclamant-la larme à l'œil et le cœur sur le portefeuille- que la "riche" Europe partage quelques-uns de ses bienfaits avec la "pauvre" Afrique. Cette dernière ayant été partie prenante de la formidable prospérité du vieux continent en lui accordant un accès très bon marché a ses matières premières, les partisans d'une augmentation de l'aide, la dépeignant ainsi comme une forme de "compensation" historique. Cet argument, bien qu'en vogue avec l'augmentation exponentielle d'une certaine forme de bien-pensance, a vécu.

Le débat de demain, et notamment du "monde d'avec" le virus a rendu caduque les doctrines traditionnelles d'aide au développement qui servaient notamment comme plateforme de déculpabilisation des nations occidentales et d'instrument de rente de cohortes de consultants et de fonctionnaires internationaux. La pandémie a mis à jour la........

© La Tribune


Get it on Google Play