We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

Ce que "Chirac l'Africain" cachait

2 0 0
26.09.2019

Jacques Chirac était réputé pour sa proximité avec l’Afrique d’une manière générale et avec les chefs d’État d’Afrique francophone en particulier. On lui connaissait ainsi des liens étroits avec les anciens présidents Abdou Diouf (Sénégal), Henri Konan Bédié (Côte d’Ivoire), Alpha Oumar Kounaré (Mali), ou encore l’actuel président camerounais Paul Biya. Ce fut le cas également d’Omar Bongo qui le revendiqua même publiquement lors d’un discours de 2003 [1]. Son côté jovial et chaleureux expliquait grandement la qualité de ses relations avec ces personnes, quand l’austérité d’un Lionel Jospin était peu appréciée.

Chirac fut initié à l’Afrique par Jacques Foccart qui le présenta aux différents dirigeants africains. Contrairement aux autres barons gaullistes qui ne lui pardonnaient pas sa trahison en faveur de Giscard d’Estaing, Foccart comprit rapidement que Chirac était le nouveau chef de la famille gaulliste, et l’appuya donc autant qu’il le put. Il fut son conseiller à la mairie de Paris, à Matignon entre 1986 et 1988, puis à l’Élysée. Frédéric Turpin note toutefois bien que son influence sur Chirac se limitait à l’Afrique [2]. Chirac apprit tout ou presque de ce continent par Foccart, y compris les œuvres peu avouables comme le financement........

© Le Huffington Post