We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

Ce qui va changer pour les pays émergents après la crise du Coron...

3 0 0
30.03.2020

Nul ne sait à date quel sera le bilan humain de la pandémie. Au vu des dernières tendances, il y a fort à penser que le nombre de victimes sera insupportable pour un monde que l'on croyait moderne, débarrassé du spectre des épidémies, et en capacité de faire face à une pandémie. Comme la théorie du « Cygne noir » de l'essayiste Nassim Nicholas Taleb, le virus a imposé une nouvelle réalité qui s'impose à tous. Dans ce cadre, nos certitudes sont en train de s'effondrer les unes après les autres, notamment au niveau de la production de biens et services, dont le centre de gravité a clairement basculé vers l'Asie au cours des trente dernières années. Au nom de la féroce guerre des prix que se mènent les multinationales afin de toujours produire moins cher, et du fait de l'agressivité commerciale du modèle chinois, les capacités de production ont en effet peu à peu basculé en Asie, rendant l'empire du milieu incontournable, presque « Too big to fail ». L'histoire récente vient de nous montrer que nous avions tort.

Or, et c'est là la première rupture pour les pays émergents, le monde est en train de prendre conscience que cette sur-dépendance à l'« usine du monde » risque de casser les chaînes d'approvisionnement du commerce mondial, touchant parfois des produits essentiels, comme cela est le cas avec la........

© La Tribune