We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

"Plus fragile que de la vaisselle en faïence" : les confidences d'un homme touché par la maladie des "os de verre"

4 4 0
22.04.2019

Comme dans la plupart des cas où je me suis fracturé un os, la circonstance à l’origine de l’accident était parfaitement banale, dénuée de tout risque pour quelqu’un de normal. J’étais assis dans la voiture de mes parents, et des enfants du voisinage, qui étaient également mes camarades de jeu quand j’étais dans la cour, se proposèrent de me transporter depuis le véhicule jusque dans mon fauteuil. Il y avait une distance d’un ou deux mètres à franchir, pas plus, et moi, j’étais ravi qu’ils veuillent ainsi me rendre service. La manœuvre commença. La fille qui me tenait du côté gauche me chatouillait sans le vouloir et je partis d’un fou rire qui se propagea bientôt au reste du groupe. Je me mis à gigoter et finalement, le malheureux convoi se désorganisa suffisamment pour que je me retrouve déséquilibré, appuyé de tout mon poids sur mon bras gauche. Je l’entendis distinctement craquer, comme tous les autres enfants d’ailleurs, et lorsqu’ils me posèrent enfin sur mon........

© atlantico