We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

En vouloir à Bouchard-Taylor

5 4 0
15.05.2019

Cette chronique, je vous l’avoue, s’annonce difficile. Très. Parce qu’au contraire de ce que certains osent avancer aujourd’hui, Charles Taylor et Gérard Bouchard constituent deux des plus grands intellectuels québécois. Sans contredit. Vous en connaissez beaucoup, vous, de nos compatriotes qui se retrouvent dans le dictionnaire de philosophie d’Oxford comme Taylor? Vous avez lu un ou plusieurs de ses bouquins? Et ceux de Bouchard? Faudrait commencer par cela, avant de les traiter de duo comique. Parce que, sérieux, on parle d’une crème reconnue unanimement – jusqu’à ce que quelques médias, porteurs d’une mauvaise foi évidente, aient récemment décidé de les réduire au rang de bouffons. L’effet miroir, probablement.

Difficile mais nécessaire, je crois. Et ça fait longtemps que je la rumine, m’autocensurant à l’os. Sauf que là, ça suffit. Le gâchis des audiences afférentes au projet de loi 21 (pouvait-il en être autrement?) oblige à souligner........

© Journal Métro