Entre septembre 2022 et juillet 2023, Emmanuel Todd a publié une quinzaine de chroniques dans les colonnes de Marianne. La défaite de l’Occident (Gallimard), que l'intellectuel présente comme son dernier essai avant « la retraite », prolonge ces réflexions. Dans ce voyage d’Est en Ouest, de la Russie aux États-Unis, l’anthropologue et historien analyse avec précision, statistiques à l’appui, et originalité, la situation de nombre de pays. Il s’attache à démontrer la bonne santé d’une Russie, dont il estime qu’elle n’a aucune velléité impérialiste, ainsi que la dépression occidentale, notamment des pays anciennement dominés par le protestantisme, rongés par le nihilisme. Selon Emmanuel Todd, tout ceci devrait mener à une défaite des États-Unis et de ses alliés, ainsi qu’une nouvelle période de paix. Des analyses surprenantes qui risquent de dérouter le lecteur. Elles méritent néanmoins d’être discutées sérieusement.

Marianne : Pourquoi écrire un livre sur les événements en Ukraine ?

Emmanuel Todd : Avant même la guerre, je devais écrire un livre de géopolitique. En tant que citoyen, j’ai été catastrophé par l’invasion. J’ai horreur de la guerre. Mais en tant qu’historien, j’ai senti que c’était une occasion inouïe de mobiliser un demi-siècle de réflexion historique, de métier, pour analyser à chaud un tournant de l’histoire mondiale : un cadeau pour mon passage à la retraite.

Qu’est-ce que l’Occident, qui est au cœur de l’ouvrage ?

Dans l’esprit des gens, l’Occident est composé des pays qui suivent les États-Unis, et qui seraient par essence des « démocraties libérale ». Je pense au fond qu’il n’y a plus aujourd’hui de vraie démocratie libérale nulle part, mais plutôt des « oligarchies libérales ». Reste que la France, l’Angleterre et les États-Unis furent bien les lieux de naissance de la démocratie libérale. Ailleurs ce fut autre chose : en Allemagne le nazisme, en Italie, le fascisme et au Japon, un militarisme ethnocentrique : ces trois pays majeurs ont été intégrés par la force au monde « libéral » par l’armée américaine en 1944-1945.

A LIRE AUSSI : "La troisième guerre mondiale débouchera sur un hiver démographique et économique pour tous"

QOSHE - Emmanuel Todd : "L'Occident est composée d'oligarchies libérales, la Russie est une démocratie autoritaire" - Kevin Boucaud-Victoire
menu_open
Columnists Actual . Favourites . Archive
We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

Emmanuel Todd : "L'Occident est composée d'oligarchies libérales, la Russie est une démocratie autoritaire"

31 0
12.01.2024

Entre septembre 2022 et juillet 2023, Emmanuel Todd a publié une quinzaine de chroniques dans les colonnes de Marianne. La défaite de l’Occident (Gallimard), que l'intellectuel présente comme son dernier essai avant « la retraite », prolonge ces réflexions. Dans ce voyage d’Est en Ouest, de la Russie aux États-Unis, l’anthropologue et historien analyse avec précision, statistiques à l’appui, et originalité, la situation de nombre de pays. Il s’attache à démontrer la bonne santé d’une Russie, dont il estime qu’elle n’a aucune velléité........

© Marianne


Get it on Google Play