We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

L’hôtel des Invalides, cœur battant des crimes de guerre français

4 10 0
21.09.2019
Pour les Journées du patrimoine, le grand salon de l’hôtel des Invalides s’ouvre au public. Zoom sur une toile qui orne le lieu: le maréchal Randon, «pacificateur» de la Kabylie en 1857, peint par Horace Vernet. Un massacreur en majesté.

© Mediapart