We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

La vie «ennuyeuse» des vrais millionnaires

4 0 0
20.02.2019

Avec un salaire de quelque 100 000$, un lecteur se demande s’il pourrait prendre une retraite un brin avant l’heure, au plus tard à 60 ans. Il en a 56, et zéro «fonds de pension».

Il est drôle, lui, hein? Sa femme ne travaille plus depuis des années, le couple a deux enfants qui ont récemment quitté le nid familial; ça coûte cher d’élever des enfants, puis leur départ ne signifie pas la fin des sollicitations pécuniaires, vous le savez bien. Les parents possèdent une maison et un chalet. Ils sont sûrement endettés, comment peut-on faire autrement?

«Eh oh! Travaille mon vieux! » Je vous entends. Malgré des revenus bien supérieurs, la retraite vous paraît toujours plus inaccessible à mesure que votre âge vous en approche. Alors lui…

Notre lecteur étale les détails de sa situation. On soupçonne une blague, d’autant qu’il dit avoir appliqué les conseils qu’il a lus dans notre journal… Non pas qu’ils soient mauvais, nos conseils. Au contraire, ça l’a apparemment rendu plus riche que tous les journalistes de notre îlot réunis!

Il vaut 2,5 M$.

Y a-t-il quelque chose que nous n’avons pas pigé dans les textes que nous avons écrits?

Dès son premier boulot, notre lecteur a épargné une partie de sa paie, qu’il a investie. Au début de sa carrière, qui l’a ultimement mené vers un poste de directeur d’usine, il a conservé quelque temps le mode de vie que lui imposait auparavant sa condition d’étudiant. Pendant que ses amis s’achetaient des maisons et des autos, il est resté dans son petit appartement.

Il fait ça depuis 40 ans, non pas s’incruster dans le........

© Les Affaires