We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

Pour Donald Trump, tous les moyens seront bons pour promouvoir sa réélection

1 0 0
16.05.2019

Il devient de plus en plus évident que, contrairement à une norme bien établie, Donald Trump ne reculera devant rien pour utiliser tous les avantages que lui confère son poste de président pour favoriser sa réélection.

Traditionnellement, les présidents américains ont montré une certaine retenue dans l’utilisation des prérogatives de la présidence pour promouvoir leur réélection. Pendant longtemps, il était mal vu de la part des présidents en exercice de prendre part à leur propre campagne de réélection. Le tout premier président, George Washington, avait donné le ton. L’essentiel de sa première campagne s’était résumé aux efforts d’à peu près toutes les personnalités politiques de l’époque de le convaincre d’accepter le poste. Pour la deuxième élection, l’idée de faire campagne lui semblait inimaginable.

Les présidents qui l’ont suivi étaient plus engagés, mais le plus souvent indirectement et la norme selon laquelle un président ne devrait pas user ouvertement des prérogatives de la présidence pour promouvoir sa propre réélection a persisté. Depuis quelques décennies, les présidents ont été plus engagés dans leurs campagnes de réélection, mais la norme de distinguer clairement les activités officielles des activités de campagne a eu tendance à prévaloir.

Même pas une petite gêne

Dans le cas de voyages officiels facturés aux contribuables, l’usage est de laisser le discours électoral en sourdine et de s’abstenir d’attaquer ses adversaires. Quand le président voyage sur Air Force One pour des événements partisans, sa campagne doit rembourser les dépenses, mais il est........

© Le Journal de Québec