We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

Alain Bellemare, un PDG incapable de sauver Bombardier

5 1 0
21.01.2020

C’est le 13 février 2020, soit exactement cinq ans, jour pour jour, après son arrivée à la tête de la haute direction de Bombardier, que Alain Bellemare dévoilera les résultats financiers de l’exercice 2019, lesquels, prévient-il, s’annoncent malheureusement inférieurs aux prévisions.

Au cours de son règne de cinq ans, force est de constater que monsieur Bellemare ne s’est pas avéré le « sauveur » qu’on attendait lorsqu’il a remplacé Pierre Beaudoin à titre de président et chef de la direction de la multinationale contrôlée par sa famille, les Beaudoin-Bombardier.

Il suffit de suivre le titre de Bombardier en Bourse pour se rendre compte à quel point son bilan déçoit les investisseurs et les analystes.

Lors de la nomination d’Alain Bellemare le 13 février 2015, l’action de Bombardier valait 2,63 $. Hier, le titre s’échangeait autour de 1,20 $ pièce, soit moins de la moitié de sa valeur d’il y a cinq ans.

La valeur de Bombardier en Bourse est actuellement inférieure à 3 milliards de dollars. Eh oui ! c’est moins que les 3,3........

© Le Journal de Québec