We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

Le républicain qui voit clair sur la destitution de Trump

1 0 0
29.05.2019

Depuis la semaine dernière, un représentant républicain du Michigan, Justin Amash, fait la leçon à ses collègues du Congrès en présentant, dans une série de tweets dévastateurs, une argumentation solide en faveur de la destitution de Donald Trump. Le leadership démocrate et ses collègues républicains le suivront-ils?

Justin Amash est un représentant républicain très conservateur du Michigan. Il a causé tout un choc le 18 mai dernier en publiant quelques tweets qui annonçaient ses conclusions sur le rapport Mueller.

Justin Amash n’a pourtant rien d’un gauchiste. Son bilan législatif fait de lui l’un des membres les plus à droite de la Chambre des représentants. Élu en 2010 dans le 5e district du Michigan, il fait partie de la vague d’idéologues libertariens et conservateurs du Tea Party. Il a fondé et préside le Liberty Caucus, un regroupement de républicains conservateurs et libertariens qui a justement pour mandat de garder bien vivant le mouvement d’idées initié par le Tea Party. Il a toutefois des yeux pour voir les preuves qui sont devant lui et une formation juridique pour les interpréter. Sa conclusion est simple: Donald Trump s’est rendu coupable d’entrave à la justice. Il s’agit d’un crime grave qui justifie amplement le recours à la destitution.

Une cascade de tweets

Ses tweets, dont je reproduis ici une sélection en les traduisant, ont commencé le 18 mai. Ils constituent un excellent résumé des raisons qui justifieraient un processus de destitution:

18 mai, #1 : Voici mes principales conclusions : 1. L’Attorney General Barr a délibérément déformé le sens du rapport Mueller. 2. Le président Trump s’est rendu coupable de conduites passibles de destitution (impeachable conduct). 3. La partisanerie a érodé notre système de contrôles et de contrepoids. 4. Peu de membres du Congrès ont lu le rapport Mueller.

18 mai #3 : En comparant les conclusions de Barr, ses témoignages au Congrès et ses autres énoncés publics avec le contenu du rapport Mueller, il est clair que Barr avait manifestement l’intention de tromper le public au sujet des........

© Le Journal de Montréal