We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

Pourquoi ces gilets jaunes s'affrontent au cœur des cortèges

3 56 733
08.02.2019

GILETS JAUNES - "Je n'ai pas le souvenir d'une telle concurrence", affirme Jean-Yves-Camus, directeur de l'Observatoire des radicalités politiques. "Moi, franchement, je découvre tout ça", renchérit Fouazi Lellouche, co-déclarant de plusieurs manifestations parisiennes de gilets jaunes. Si les affrontements entre forces de l'ordre et protestataires rythment l'actualité depuis le 17 novembre dernier, le mouvement social qui secoue la France débouche aussi sur des heurts au cœur même de ses cortèges de manifestants.

Chaque semaine, parmi les milliers de gilets jaunes qui défilent dans les rues, de nombreux incidents ont lieu entre groupuscules organisés ou simples militants aux antipodes politiques et idéologiques.

Comme vous pouvez le voir dans notre vidéo en tête d'article, ces querelles vont d'un simple drapeau arraché, jusqu'à de violentes bagarres, en passant par des manifestants conspués et refoulés brusquement hors des rassemblements. Des incidents souvent liés à des éléments émanant de l'ultra-droite ou de l'ultra-gauche, minoritaires en nombre, mais particulièrement agissants, comme le rapportait Streetpress en décembre.

Pour la seule journée du 2 février, jour de l'acte XII des gilets jaunes, Le HuffPost a pu filmer une bagarre entre plusieurs manifestants cagoulés, avant même que la marche des blessés s'élance de la place Félix-Éboué à Paris. Une heure plus tard, notre caméra captera d'autres heurts entre gilets jaunes, alors qu'un homme tenant un drapeau royaliste était éjecté du cortège.

Entre-temps, Antoine, 26 ans, l'un des blessés à qui cette marche était........

© Le Huffington Post