We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

Le fisc veut traquer les fraudeurs sur Amazon et Facebook

4 6 0
01.10.2019

VIE PRIVÉE - Une surveillance de masse, automatique et indiscriminée. Voici grossièrement ce qui figure, selon ses détracteurs, dans le nouveau projet de loi de finance présenté il y a quelques jours: un dispositif de surveillance de certains réseaux sociaux et sites marchands destiné à mettre le grappin sur des contribuables coupables de fraude fiscale.

Mais comme le rapporte le journal Le Monde, cette disposition indigne du côté de la Commission nationale de l’informatique et des libertés, la Cnil, qui y voit un risque évident d’atteinte à la vie privée ainsi qu’un mécanisme disproportionné. Dans une décision publiée ce lundi 30 septembre, l’instance censée garantir le respect de la vie privée sur Internet le rappelle: “une telle expérimentation, dont il revient au législateur d’apprécier l’opportunité, doit s’accompagner de garanties fortes afin de préserver les droits et libertés des personnes concernées”.

Comme l’a repéré le site spécialisé dans les technologies NextInpact, l’article 57 du PLF est effectivement consacré à la “chasse aux fraudeurs sur les réseaux sociaux, comme Facebook, et les places de marché, comme Amazon”, pour reprendre les mots de la publication. Il serait ainsi possible pour les autorités, après avoir “chaluté” ces........

© Le Huffington Post