We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

"Notre maison brûle...", Nathalie Kosciusko-Morizet raconte la genèse du discours

6 6 0
29.09.2019

POLITIQUE - “Reprise abondamment, dénoncée parfois.” Depuis le mois de septembre 2002, la phrase de Jacques Chirac sur la “maison” de l’Humanité qui “brûle” pendant que les hommes préfèrent détourner le regard est entrée dans le langage courant. Dans l’Histoire politique aussi.

Au moment où celui qui fut -en plus d’avoir occupé la quasi-totalité des plus hauts postes de l’État français- président de la République pendant douze ans vient de s’éteindre, certains rapprochent même ce cri d’alarme de la parole d’une activiste actuelle comme Greta Thunberg. Il faut bien reconnaître que Jacques Chirac avait alors un discours précurseur et qu’il n’avait pas besoin de feindre son intérêt pour l’écologie au moment où la question ne figurait pas en tête des priorités des grands de ce monde.

Comme le raconte en effet Nathalie Kosciusko-Morizet dans le JDD ce 29 septembre, au moment où l’ancien maire de Paris prononça sa phrase restée célèbre, cela faisait déjà quelques temps........

© Le Huffington Post