We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

La "mère parfaite" n'existe pas, la preuve avec ces 8 livres sur la maternité

8 2 0
22.05.2019

MATERNITÉ - La maman tirée à quatre épingles, qui fait des muffins pour les voisins, des cookies pour la kermesse, vit une relation parfaite avec ses enfants tout en ayant une maison toujours ordonnée et un travail épanouissant, soyons clair: elle n’existe pas.

Pour la Fête des Mères, Le HuffPost vous propose de découvrir de nombreux témoignages autour de l’épuisement des mamans, pour que les préjugés persistants autour de la figure maternelle soient peu à peu mis à mal. Et pour continuer sur cette lancée, nous vous proposons de la lecture, avec des personnages de mère complexes et différents, qui nous font repenser la question de la maternité, et permettront à toutes les mères de déculpabiliser.

La maternité parfaite est un grand mensonge. C’est ce que nous raconte, Héloïse Simon dans Litanie Valparaison, où l’héroïne, animatrice radio, occupe les ondes pour dénoncer ce complot mondial. Un ouvrage conseillé par Mélina Oligo, créatrice de Glory Book Box, qui propose chaque mois à ses abonnés plusieurs livres écrits exclusivement par des femmes.

“Un roman sur la maternité, raconté avec humour et vérité qui permet de faire entendre la voix des mères et de mettre fin à la vision fantasmé de mère parfaite”, nous détaille-t-elle.

Le résumé de l’éditeur: Le récit d’une nuit dans la vie d’une animatrice radio fraîchement installée à Valparaíso, la ville aux mille couleurs. Elle a kidnappé les ondes de Radio Pacífico pour faire part au monde d’une grande découverte : devenir maman n’a rien de merveilleux... c’est même le bagne ! Alors, avec un soupçon de mauvaise foi, lancée dans un furieux tourbillon de mots, la narratrice parle de publicité mensongère, se plaint d’un service après-vente inexistant, exige le formulaire de réclamation, jargonne, palabre.

Puisqu’il n’y a pas qu’une seule maternité, Chimamanda Ngozi Adichie, autrice féministe nigériane connue notamment pour son roman “Americanah”, nous partage sa vision de celle-ci dans “Chère Ijeawele”.

“C’est une manière d’ouvrir les horizons du féminisme occidental qui domine la littérature sur la maternité”, estiment Camille et Louise, créatrice du Feminist Book Club, club de lecture et podcast dédié à la lecture féministe.

“Elle nous donne ici les clés pour élever son enfant dans les règles de l’art d’un féminisme inclusif et intersectionnel. Un récit clair, concis et accessible qui pose propose........

© Le Huffington Post