We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

Alexandre Astier livre ses bandes dessinées "Astérix" préférées

4 0 29
05.12.2018

BANDES DESSINÉES - Non, on ne lui a pas demandé des nouvelles du film "Kaamelott", peu importe à quel point vous en avez gros! Cette sempiternelle question de fans écartée, Alexandre Astier a accepté de se livrer au HuffPost pour la sortie du film "Astérix: Le secret de la potion magique" ce mercredi 5 décembre.

Réalisateur mais pas que, Alexandre Astier ne manque pas de références pour ce second film d'animation adapté des aventures du célèbre Gaulois qu'il a écrit et co-réalisé avec Louis Clichy. S'il confie s'être inspiré de l'Empereur Palpatine dans "Star Wars" pour créer le méchant de son film, Sulfurix, Alexandre Astier connaît aussi bien très ses classiques de l'univers d'"Astérix."

"D'une manière générale, je préfère les albums d''Astérix' où il se passe quelque chose de grave, et un petit peu moins ceux qui présentent des chroniques et des visions de l'époque comme 'Le Tour de Gaule' ou 'Astérix en Hispanie.'"

Plus adepte des intrigues sombres menées par des antagonistes subtils plutôt que des fables sociales, le réalisateur a donc confié au HuffPost ses bandes dessinées "Astérix" préférées.

Dargaud/Uderzo Astérix: Le Domaine des dieux, de René Goscinny (scénario) et Albert Uderzo (dessin), Dargaud 1971.

Avec une très légère touche d'auto-promo peut-être, Alexandre Astier livre ici au HuffPost sa bande dessinée préférée de l'univers d'Astérix. "Le Domaine des dieux" est en effet le premier titre auquel le réalisateur s'est attaqué avec Louis Clichy pour en faire une adaptation sur grand écran en 2014.

Exaspéré par ce village peuplé d'irréductibles Gaulois qui résiste encore et toujours à l'envahisseur, Jules César décide de changer de politique étrangère. Ses armées étant incapables de s'imposer par la force, c'est la civilisation romaine elle-même qui saura séduire ces barbares.........

© Le Huffington Post