We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

Les milliardaires et les aventuriers

1 11 0
02.12.2019

De quoi la grève annoncée du 5 décembre en France est-elle le nom ? Voici donc un pays riche, doté d'un dispositif de protection sociale parmi les plus généreux au monde, avec un taux de chômage structurel certes élevé mais amorti par ce même système, dont les citoyens organisent la paralysie des transports pour protester contre une réforme du système des retraites... qui n'a pas encore été dévoilée par les pouvoirs publics. Vu du sud, cette situation paraît presque ubuesque, car ce mouvement de grève s'apparente à une protestation contre la biologie et les progrès de la médecine, qui ont permis l'allongement considérable de la durée de vie. Si l'on ajoute à cela que les frais médicaux inhérents à la prise en charge du grand âge sont en train d'exploser, l'on ne peut qu'être circonspect face à toute tentative d'enrayer une réforme qui devrait reculer l'âge de la retraite. Nous sommes ici confrontés à un problème d'équilibre pourtant simple et arithmétique. Pour protéger le système de retraite de l'Hexagone, les gens doivent cotiser plus et plus longtemps, et les régimes spéciaux, hérités de particularismes liés à des métiers à forte pénibilité, doivent progressivement s'aligner sur le régime général.

Mais s'arrêter à ce constat serait naïf, car cela reviendrait à nier les dynamiques qui irriguent les nouvelles sociétés du 21e siècle. De fait, balayer d'un revers de la main les diverses contestations sociales au nom de réformes jugées nécessaires........

© La Tribune