We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

Le charme toxique de la croissance à tout prix

3 0 0
17.12.2019

C'est un évènement trop singulier pour ne pas être souligné, ou pour imaginer qu'il ne s'agirait là que de pure coïncidence ou d'alignement des planètes. A quelques jours d'intervalle, deux économistes parmi les plus influents de la planète, le prix Nobel Joseph Stieglitz et Michael J. Boskin de l'université de Stanford ont signé deux tribunes dans le prestigieux « Project Syndicate » afin de défendre la nécessité de la croissance. Dès le 9 décembre, Stieglitz descendait de l'Olympe des économistes pour demander - avec une fausse naïveté- s'il fallait « renoncer à la croissance ? » . Empruntant l'angle du changement climatique et du danger substantiel qu'il fait peser sur nos têtes - et notamment sur l'Amérique-, l'ancien économiste en chef de la Banque mondiale prône de mettre en place sans attendre une politique volontariste et interventionniste en matière d'investissements, de réglementation et de tarification environnementale. Interventionniste assumé, il préconise de ne pas laisser les « choses au marché », tout en revendiquant l'utilité de la croissance : « Aussi malavisée que puisse être l'obsession pour un PIB sans cesse croissant, si la croissance économique n'existe plus, plusieurs milliards de personnes demeureront........

© La Tribune