We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

VIDEO - « L’industrie souffre d’une mauvaise image auprès des jeunes »

6 10 1
22.11.2018

10 000 jeunes se sont pré-inscrits pour les deux premiers jours de L’Usine extraordinaire qui a lieu du 22 au 15 novembre au Grand Palais, à Paris. Ils sont l’une des principales cibles des organisateurs de l’événement, qui cherchent à améliorer l’image des métiers de l’industrie.

Il règne comme une ambiance de cours de récréation à l’entrée du Grand Palais, jeudi 22 novembre. Un peu après 9 heures, les premiers collégiens et lycéens pré-inscrits pour les deux premiers jours de L’Usine extraordinaire, commencent à débouler sous l’immense verrière.

Les plus grandes entreprises industrielles les attendent sur des stands pédagogiques, où sont installées pour certains d’impressionnantes machines. Un robot jaune de la marque Stäubli souhaite la bienvenue aux visiteurs. Plus loin, les visiteurs sont invités à s’équiper de casques de réalité virtuelle, qui servent à mener des opérations de maintenance dans l’industrie aéronautique, ou encore à commander une chaîne de production des boules de pétanque Obut.

Le premier ministre Édouard Philippe, qui a assisté jeudi matin sur place à une réunion du Conseil national de l’Industrie (CNI), organisme chargé de........

© La Croix