We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

Le poil, c’est politique

4 7 0
30.05.2019

Mai tire à sa fin et, pour une troisième année, j’ai participé à Maipoils, ce mois de réflexion sur la place de la pilosité dans nos vies. J’ai trouvé dans cet exercice l’outil idéal pour comprendre les raisons qui nous poussent à épiler des parties de notre corps. Est-ce qu’on le fait pour soi, pour les autres, par peur du jugement?

Cette année, je me suis demandé s’il s’agissait d’un enjeu vraiment porteur pour le féminisme. Après tout, nous faisons face à des défis plus urgents! Récemment, nous avons réalisé que nos droits reproductifs étaient encore menacés! On n’a pas mieux à faire que de revendiquer le droit de laisser nos aisselles s’exprimer? C’est d’ailleurs l’argument qu’avancent parfois les détracteurs de Maipoils. «Vos poils, on s’en fout», dit-on en substance. L’enjeu du poil devenant le symbole de l’inutilité du........

© Journal Métro