We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

Quand la fiction frappe plus fort que la réalité

4 5 0
10.06.2019

Avez-vous déjà entendu parler­ des Central Park Five? Ce sont ces cinq jeunes hommes (quatre Afro-Américains et un Latino) accusés à tort, en 1989 à New York, d’avoir violé et laissé pour morte Trisha Meili, une joggeuse à Central Park. Bien que les preuves soient inexistantes, Antron McCray, Kevin Richardson, Yusef Salaam, Raymond Santana et Korey Wise (âgés de 14 à 16 ans) sont condamnés en 1990. Ils purgeront de 5 à 12 ans de prison pour ce crime qu’ils n’ont pas commis. Ce n’est que 12 ans plus tard, quand Matias Reyes (le vrai coupable) se confesse et que son ADN est confirmé, que les cinq hommes sont exonérés par la justice américaine et qu’une compensation de 40 M$ leur est offerte pour racheter cette erreur judiciaire qui leur a volé leur jeunesse et leur dignité.

Si cet événement majeur dans l’histoire judiciaire des États-Unis........

© Journal Métro