We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

La «classe sardine» et le climat

4 7 0
27.05.2019

Je suis un cycliste urbain, je prends mon vélo le plus souvent possible pour aller travailler. J’ai la chance d’habiter à 6 km du boulot, le trajet se fait super bien quand il fait beau et que la température le permet. Mais quelque fois, météo oblige, je n’ai pas le choix de prendre le métro.

À l’instar de milliers de Montréalais, mon trajet en transport en commun à l’heure de pointe inclut un transit par la station Berri-UQAM et quelques stations sur la ligne orange. «La classe sardine», ce n’est pas vraiment la joie, pas du tout. Trop de monde, de plus en plus, d’année en année : 5 % d’augmentation annuelle selon les derniers chiffres de la STM. Ça fait beaucoup de monde, beaucoup trop. Et le prolongement de la ligne bleue, prévu pour 2026, va mettre encore........

© Journal Métro