We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

En se vendant à Moody’s, Nicole Notat impose au capitalisme financier international la prise en compte des facteurs sociaux et environnementaux. Quelle revanche !

7 4 0
20.04.2019

Le rapprochement entre le champion du monde de la notation financière et l’agence créée et animée par Nicole Notat, Vigeo Eiris, est un évènement très important dans le monde des affaires et plus particulièrement sur la planète du capitalisme financier. Certains vont se plaindre que Nicole Notat, ancienne dirigeante de la CFDT et militante de la prise en compte dans l’entreprise des facteurs sociaux, environnementaux et des qualités de la transparence, à finalement cédé aux sirènes de l’argent en se vendant à des Américains dont elle a si souvent critiqué, les méthodes et la violence.

En réalité, ce rapprochement traduit peut être un mouvement inverse. La majorité des experts qui observent à la loupe ce rapprochement ont bien compris que Moody’s, champion du monde de la notation financière, utilisée avec gourmandise par les spéculateurs et les fonds d’investissement, allait se renforcer dans l‘ESG, c’est à dire dans la notation non financière, qui mesure la spécificité des performances sociales, des précautionsenvironnementales et la connaissance de l’éthique et des valeurs de la gouvernance.

C’est un territoire où Moody’s était absent. C’est un territoire où la demande potentielle est considérable parce que les actionnaires,........

© atlantico