We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

De mystérieux investissements immobiliers de Qatar Charity en France

12 0 0
20.04.2019

Pour illustrer la complexité des montages financiers mis en place par Qatar Charity et ses relais en France et en Europe, notre enquête nous conduit maintenant à Bagnolet, en banlieue parisienne. Plus exactement au 140, rue Sadi-Carnot, dans un quartier plutôt coquet, non loin du périphérique. Nous nous y rendons un froid matin de décembre 2018. Par chance, un habitant sort de la maison à trois étages qui nous intéresse, casque sous le bras. « Savez-vous à qui appartient votre immeuble ? » lui demandons-nous. « Oui, répond notre interlocuteur. À une association de femmes musulmanes. Les musulmans ont le droit de disposer de sources de revenus, l’État, en vertu de la loi de 1905, ne leur donnant pas les moyens de construire des mosquées, ils doivent bien se débrouilller », nous explique-t-il. Apparemment, il s’est déjà beaucoup penché sur la question. « Et si vous appreniez que vous payez le loyer de votre studio à une association liée aux Frères musulmans ? » insistons-nous. « Ah, là, ça me dérangerait », répond le locataire avant d’enfourcher sa moto garée devant l’entrée.

Nous avons cherché à en savoir plus sur cette maison. La coquette demeure agrémentée d’un jardinet a été achetée en 2012 par le Forum européen des femmes musulmanes, une plate-forme d’échange entre 19 associations féminines islamiques représentées dans 16 pays européens. En France, l’organisation référente est la Ligue française de la femme musulmane, liée à l’ancienne UOIF.

Pour acquérir la bâtisse, les responsables de l’association ont reçu une aide financière de Qatar Charity. Et, comme à Mulhouse et Strasbourg, pour réaliser cet investissement, les promoteurs du Forum ont recouru à un fonds de dotation dont le siège se trouve au 24, rue Louis-Blanc, dans le Xe arrondissement de Paris. En fait, une simple boîte postale. « C’était au début de l’année 2012. Nous avons créé le premier fonds de dotation au profit de l’Action féminine musulmane, pour défendre les droits de toutes les femmes à préserver leur dignité28 », nous explique Noura Jaballah, responsable du fonds en France, et par ailleurs épouse d’Ahmed Jaballah, ancien président de l’UOIF. « Depuis des années, nous aspirions à constituer ce fonds et à investir dans l’immobilier pour garantir une rentabilité et nous autofinancer, poursuit-elle. Il pourra servir à financer des campagnes médiatiques contre les discriminations et la violence envers les femmes et pour l’égalité des chances. »

En juin 2012, le Forum avait signé une promesse d’achat de cet immeuble de dix logements à Bagnolet. Contrat à honorer au mois de septembre suivant. Mais en août, Noura Jaballah n’avait réuni que les trois quarts de la somme nécessaire, soit 1 342 000 d’euros.

Alors, qu’a fait la responsable du fonds de dotation pour surmonter cette situation ? Elle a sollicité Qatar Charity dans un dossier de présentation que nous publions ici. Dans le dossier qu’elle a constitué, elle vante les mérites du Forum tout en gonflant, apparemment, certains chiffres comme la proportion de musulmans habitant Bagnolet (50 % selon elle), et le nombre de mosquées (60) y........

© atlantico