We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

Huile de palme : comment le gouvernement profond combat l’écologie

4 0 0
18.11.2019

L’amendement contesté sur l’huile de palme, inspiré par les revendications de Total, illustre une fois de plus le combat intense que le gouvernement profond livre pour conserver le contrôle de la société française, par-delà l’expression populaire. Ainsi, alors que les urnes ont consacré, il y a encore quelques mois, l’importance que les Français accordent à la préservation de l’environnement, la technostructure et le capitalisme de connivence ne lésinent devant aucune manœuvre pour en contrecarrer les volontés et les décisions. Nous pronostiquons que, tôt ou tard, le manque de modération qui domine le gouvernement profond conduira à une situation de rupture avec l’opinion publique.

Cette affaire d’huile de palme fait partie des dossiers incertains, discutables, qui finissent par basculer dans le manichéisme à force de maladresses commises par les élites et sa meilleure expression, le gouvernement profond. Et c’est la meilleure leçon qu’on en puisse tirer : ce qui pose problème ici est moins le fond des décisions, que la manière dont elles sont prises, et même, pourrions-nous dire, dont elles sont imposées par une caste qui mise sur la connivence et l’opacité pour diriger le pays.

Sur le fond, en effet, la position juste est beaucoup plus complexe à trouver que ne le prétendent les mouvements écologistes militants. A entendre Greenpeace, il faut privilégier les biocarburants, sauf ceux produits à partir de l’huile de palme, dont la production conduit à la........

© atlantico