We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

Mobilité douce
 : Luxembourg cyclable


5 1 2
20.09.2018

Luxe somptueux ou symbole de la subordination à l’automobile : la passerelle sous le pont Adolphe ne fait pas l’unanimité parmi les cyclistes. 
Pour réduire les conflits avec les 
piéton-ne-s, on vient de redessiner l’espace qui leur est réservé. (Photos : woxx)

Annoncée une première fois au mois de juillet, la conférence de presse du ministre des Transports, François Bausch (Déi Gréng), sur les nouvelles dispositions légales en matière de réseau de pistes cyclables avait été reportée au mois de septembre pour être annulée une deuxième fois. Finalement, elle devrait avoir lieu le 2 octobre – si l’agenda chargé du ministre en cette fin de campagne électorale ne la bouscule pas à nouveau.

Une condition préalable à la tenue de cette conférence de presse vient en tout cas d’être remplie : vendredi dernier, le Conseil de gouvernement a adopté le projet de loi « modifiant la loi du 28 avril 2015 relative au réseau cyclable national et aux raccordements de ce réseau vers les réseaux cyclables communaux et la loi du 21 décembre 2009 sur les permissions de voirie et modifiant la loi modifiée du 16 août 1967 ayant pour objet la création d’une grande voirie de communication et d’un fonds des routes ».

Derrière ce titre un peu monstrueux se cache un nombre de dispositions qui devraient – enfin – booster le développement du réseau de pistes cyclables, qui n’a guère évolué depuis sa mise en place en 1999… sous l’égide d’un certain Robert Goebbels (LSAP).

L’actuelle coalition a certes légiféré en 2015 pour jeter les bases d’un agrandissement du réseau et surtout pour une meilleure interconnexion entre ce réseau et les réseaux locaux existants ou en devenir. Mais il s’est avéré qu’en pratique, le développement des pistes nécessitait encore quelques précisions et surtout une meilleure répartition des rôles en matière de planification et surtout de mise en place de nouveaux tronçons.

Comme il n’y a pas eu de briefing de la presse concernant le Conseil de gouvernement – ce qui est devenu la norme pendant cette législature –, il faut se fier au communiqué de presse en attendant des explications plus détaillées, avec quelques semaines de retard. Outre le développement du........

© woxx