We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

« Maigre choix … »

3 0 0
10.02.2019

On ne peut pas nier que de temps en temps même les journalistes se posent la question sur la liberté de presse. En théorie tout est clair : « Niemand darf einem Journalisten oder einer Journalistin sagen, was er oder sie schreiben oder sagen soll » (cf. Tageblatt, 03.11.2018, page 12).

Or, la réalité est autre, car ce « niemand » a un nom et une identité ! Hier comme aujourd’hui, les journalistes, même les plus idéalistes, sont pris en étau vu qu’ils ont un « patron » qui, à son tour, est financièrement dépendant de pressions politiques et financières, voire d’actionnaires dont il faut satisfaire les intérêts d’ordre financier avant tout. La........

© RTL