We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

Ryan White rêve toujours à la LNH

6 0 0
12.01.2019

WINNIPEG – Depuis le 1er décembre, Ryan White refuse pratiquement toute demande d’entrevue puisqu’il est incommodé par une commotion cérébrale. Mais lorsqu’il a su qu’un média montréalais voulait lui parler à l’occasion de la visite du Rocket de Laval à Winnipeg, il a tout de suite accepté. Pas de doute, Montréal demeure spéciale pour l’ancien joueur d’énergie du Canadien.

« Hey man, how are you? ». En l’espace de cinq mots, White donne le ton à l’entrevue. Il est content de donner de ses nouvelles et, aussi, d’en prendre de l’équipe qui l’a repêché au troisième tour, en 2006.

Car si White est un moulin à paroles sur la glace – chose que ses coéquipiers adorent, mais que ses adversaires détestent –, il jase tout autant à l’extérieur de la patinoire. Peut-être même plus.

« Quand il est arrivé ici, il a fait le tour du vestiaire pour jaser à chacun des joueurs. Je n’avais jamais vu ça », raconte en riant Éric Dubois, l’entraîneur adjoint du Moose du Manitoba, avec qui White a conclu un contrat valide uniquement pour la Ligue américaine, en début de saison.

À 30 ans, c’est là que White en est rendu : à vivre une saison à la fois, sachant très bien que son avenir passe davantage par la LAH – ou une autre ligue – que par la Ligue nationale, où il a joué 313 matchs avec le Canadien, les Flyers, les Coyotes et le Wild.

Car, oui, White s’est promené « pas mal » depuis son dernier match avec le Canadien, au........

© RDS