We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

Le grand virage à l'est de Vladimir Poutine

6 6 44
09.11.2018

Donald Trump, Moon Jae-In, et maintenant... Vladimir Poutine ? Après ses sommets avec les présidents américain et sud-coréen, le leader nord-coréen Kim Jong-un s'apprêterait enfin à rencontrer le chef du Kremlin . Nouvelle étape de la détente sur la péninsule coréenne, ce rendez-vous serait aussi, pour Moscou, un énième moyen de mettre en scène son « virage à l'est ».

Depuis le début de la crise ukrainienne, quatre ans de tensions avec l'Occident ont conduit la Russie à renforcer ses liens avec l'Asie. Entre politique et économie, Poutine multiplie voyages et accords. Notamment avec Pékin et New Delhi, le président se montrant complice avec ses homologues Xi Jinping et Narendra Modi . Il tente aussi un rapprochement avec Tokyo et le Premier ministre, Shinzo Abe.

Une photo manque toutefois dans l'album : si Vladimir Poutine s'est déjà affiché avec le président sud-coréen Moon Jae-in, il n'a jamais serré la main de Kim Jong-un, le maître de la Corée du Nord. Régulièrement, le Kremlin annonce l'imminence de cette rencontre. En juin, il a salué le sommet de Singapour entre Kim Jong-un et Trump avec une certaine jalousie. Quelques jours après, à la cérémonie d'ouverture de la Coupe du monde de football à Moscou, Vladimir Poutine a, du coup, trouvé dans sa loge du stade Loujniki une place pour le président de l'Assemblée populaire suprême nord-coréenne, un certain........

© Les Echos