We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

La FIFA ne changera pas

3 1 4
14.06.2018

Le football mondial a encore quatre ans à tirer avant d’en finir, au Qatar, en 2022, avec les scandales des attributions des dernières Coupes du monde. Mais cela n’a pas empêché, mercredi, Gianni Infantino, son patron, de serrer avec délectation la main de Vladimir Poutine, à la veille du Mondial. Peu importe si ce soir, au moment du match inaugural, le palpitant Russie – Arabie saoudite se jouera devant une tribune officielle vidée de la plupart des grands dirigeants de la planète, soucieux de se démarquer des crimes supposés perpétrés en Syrie, avec l’homme fort du Kremlin en appui logistique de Bachar al-Assad. La FIFA, elle, ne se démarque surtout pas quand il est question de business.

On pourrait s’en moquer puisqu’un mois de fête complet nous attend et que le Portugal – Espagne de demain, dans le groupe B, est déjà de nature à nous faire oublier les........

© Le Quotidien