We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

En Tunisie, « le climat social et politique n'est pas bon »

7 4 10
14.01.2018
Tunisie

Alors que plusieurs manifestations sont prévues ce 14 janvier pour marquer l'anniversaire de la chute du dictateur Zine el-Abidine Ben Ali, chassé le 14 janvier 2011 par un mouvement de protestation contre le chômage, la vie chère et la corruption, le président Essebsi est enfin sorti de son silence pour reprendre la main dans ce dossier hautement sensible.

« Nous sommes capables de maîtriser les problèmes »

Le président Béji Caïd Essebsi est enfin sorti de son silence samedi 13 janvier, soit la veille de la célébration du septième anniversaire de la chute de Ben Ali, et surtout une semaine après le début des manifestations violentes dans tout le pays. Une contestation alimentée par un chômage persistant, 15 % officiellement, malgré la croissance, et par des hausses d'impôts grignotant un pouvoir d'achat déjà éprouvé par une importante inflation (plus de 6 % fin 2017). Le président tunisien Béji Caïd Essebsi, qui a rencontré samedi les responsables des partis au pouvoir, du patronat et du syndicat UGTT, a reconnu : « Le climat social et le climat politique ne sont pas bons en Tunisie », tout en........

© Le Point