We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

Avant Aung San Suu Kyi, ces Nobel de la paix qui ont suscité la controverse

5 92 0
14.09.2017

C'était il y a 26 ans. Alors opposante à la junte militaire birmane, Aung San Suu Kyi se voyait décerner le prestigieux prix Nobel de la Paix en 1991 pour "son engagement en faveur de la démocratie et des droits de l’homme". Un prix qu'elle ne reçut qu'en 2012, après des années d'assignation à résidence l'ayant empêché de se rendre à Oslo.

Longtemps admirée pour son combat, Aung San Suu Kyi est pourtant aujourd'hui au centre des critiques. L'ancienne icône, qui dirige de facto le gouvernement birman depuis avril 2016, se voit reprocher son mutisme sur le sort des Rohingyas, une minorité musulmane victime de persécutions en Birmanie. A tel point que d'autres prix Nobel de la Paix l'ont interpellé sur le sujet et qu'une pétition demandant le retrait de son titre a récemment pris de l'ampleur.

Une polémique supplémentaire dans la longue histoire du Nobel, déjà riche de multiples controverses...

Rohingyas persécutés : "Aung San Suu Kyi est prise entre l'opinion et l'armée"

Premier motif de polémique : le passé plus ou moins sulfureux des lauréats, du très interventionniste Théodore Roosevelt au plus controversé encore Henry Kissinger, en passant par Yasser Arafat.

Dès 1906, la remise de cette distinction à Théodore Roosevelt, pour son intervention en faveur des négociations de paix pour mettre fin à la guerre russo-japonaise, fait débat.

L'action du président américain sur ce dossier est-elle suffisante pour le distinguer et le dépeindre en "amoureux de la paix" ? D'aucuns rappellent alors que Théodore Roosevelt est aussi l'auteur de la doctrine du "Big stick" : les Etats-Unis s'autorise à intervenir militairement contre les régimes peu appréciés du gouvernement pour défendre ses intérêts.

Pour le "New York Times" de l'époque, Roosevelt est tout simplement "le plus belliqueux des citoyens américains", rappelait il y a quelques années Rue89. Lors de son discours de remise du prix, donné........

© Le Nouvel Observateur