We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

Hydro dans la «spirale de la mort»

4 6 105
13.01.2018

Pour reprendre l’expression de la comédienne Christine Beaulieu, « J’aime Hydro ».

Et ça me trouble d’apprendre que notre société d’État mythique fera bientôt face à une « spirale de la mort » !

Dans les prochains mois, surtout en campagne électorale, il faudra bien que nos politiciens nous disent ce qu’ils comptent faire face à ce phénomène.

Quelle spirale ? Quelle mort ? Dans son entrevue à mon collègue Charles Lecavalier, publiée mardi, le président-directeur général d’Hydro Éric Martel l’a présentée clairement.

Depuis deux ans, le coût des panneaux solaires chute. Or, si les Québécois commencent à « autoproduire » de l’électricité à la maison, se dotent de batteries performantes, ils consommeront assurément moins de l’électricité d’Hydro-Québec !

Mais la société d’État a des coûts fixes lourds, devra continuer de payer « autant de transformateurs, de fils électriques », etc. Il lui faudra alors augmenter les tarifs ! Ce qui rendra, en comparaison, « l’autoproduction » encore plus rentable !

Cela incitera toujours plus de Québécois à réduire leur consommation d’électricité provenant du réseau.

D’où l’image de la spirale. Martel aurait pu parler de cercle vicieux. L’Australie ferait déjà face à un phénomène du genre.

Libertarien

Ce risque est sans doute moins imminent ici. L’hydroélectricité permet au Québec de produire de l’électricité à très bon prix. Tout de même, la demande en électricité a commencé à stagner et le PDG Martel évoquait un effet........

© Le Journal de Québec