We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

Avant "Metro Exodus", 5 jeux vidéo adaptés de livres qui ont popularisé l'œuvre originale

6 0 9
15.02.2019

JEUX VIDÉO - "C'était mieux dans le bouquin!" Pas forcément... S'il a beaucoup fait parler de lui en mal dernièrement, le jeu vidéo "Metro Exodus" sorti ce vendredi 15 février sur PS4, Xbox One et PC reste le troisième et dernier opus d'une saga vidéoludique culte lancée en 2010.

Ce FPS dystopique et son ambiance dans une Russie post-apocalyptique trouvent leurs racines dans l'univers imaginé par Dmitry Glukhovski, auteur du roman "Metro 2033" en 2002 (suivi par "Metro 2034" et "2035"). Si le premier roman de la saga était déjà un bestseller en Russie avant même d'être adapté, c'est bien le jeu vidéo "Metro 2033", directement tiré du livre, qui a propulsé l'univers de Glukhovski sur la scène internationale.

Plus qu'un argument d'autorité pour vanter sa légitimité comme référence culturelle, ce succès montre surtout que le jeu vidéo est un support narratif utile pour transposer une oeuvre fût-elle littéraire. Certaines adaptations ont même dépassé leur support original, les joueurs découvrant l'univers d'abord à travers le jeu pour ensuite s'intéresser aux livres afin d'en savoir plus sur le monde et ses personnages.

Voilà pourquoi Le HuffPost a dressé une liste non-exhaustive et arbitraire de cinq jeux vidéo cultes qui vous feront feuilleter les livres qu'ils adaptent, non moins cultes. A commencer par la saga Metro, évidemment.

Le HuffPostLes jeux vidéo inspirés de romans

Sorte de "God of War" avec un héros moins païen mais tout aussi porté vers le naturisme et la scarification, "Dante's Inferno" sorti en février 2010 sur PS3, Xbox 360 et même PSP est directement et librement inspiré du poème "La Divine Comédie" de l'illustre florentin de la Renaissance, Dante Alighieri.

Dans le jeu, il s'agira pour le héros, Dante, de traverser les neuf cercles des enfers pour sauver l'âme de sa bien-aimée Béatrice, assassinée. Le jeu s'inspire donc surtout de "La Divine Comédie" pour sa représentation visuelle de l'Enfer et des ennemis que Dante pourra choisir soit........

© Le Huffington Post