We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

Le sentiment de pauvreté progresse en France

3 33 0
14.09.2017

Selon le sondage annuel de l’institut Ipsos en partenariat avec le Secours populaire, les Français se sentent de plus en plus exposés à la pauvreté, en particulier les plus âgés.

Des volontaires des Restos du coeur distribuent de la nourriture en novembre 2016 à Tours. Selon le sondage annuel de l’institut Ipsos, en partenariat avec le Secours populaire, les Français se sentent de plus en plus exposés à la pauvreté. / Guillaume Souvant/AFP

Comme Josiane, 61 ans, de plus en plus de Français craignent de tomber dans la pauvreté. « Ma pension de retraite s’élève à 850 € par mois. Une fois le loyer et les charges payés, il me reste 200 € pour manger. Avec l’augmentation du coût de la vie, je suis en permanence sur le fil. Au moindre imprévu, c’est la catastrophe », confie-t-elle.

Un phénomène dont se font l’écho l’institut Ipsos et le Secours populaire dans le nouveau « baromètre de la pauvreté en France » dévoilé jeudi 14 septembre. Ce sondage vise à recueillir le ressenti des Français vis-à-vis de la précarité avec des questions du type : « Rencontrez-vous des difficultés financières ? », ou bien « Vous est-il arrivé de vous dire à un moment que vous étiez sur le point de connaître une situation de pauvreté ? ».

Le baromètre révèle, cette année encore, que le sentiment de pauvreté s’accentue chez les Français. 37 % des sondés déclarent avoir déjà fait l’expérience de la pauvreté et 57 % redoutent de connaître une telle situation, contre 55 % en 2016. C’est-à-dire que ces derniers ont connu – ou pense connaître – prochainement des difficultés pour subvenir à leurs besoins primaires (nourriture, vêtements, logements, etc.).

lire aussi : Le niveau de vie médian des Français stagne

Toujours selon le sondage, près d’un Français sur cinq déclare ne pas parvenir à équilibrer son budget à la fin du mois et 19 % se retrouvent à découvert. Autre indicateur, le revenu mensuel en dessous duquel les Français se considèrent comme pauvres. En 2016, il s’élevait à 1 068 €........

© La Croix