We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

Tensions autour d’une campagne de H & M en Afrique du Sud

4 2 6
14.01.2018

Le groupe de vêtements suédois a dû retirer partout dans le monde une publicité jugée raciste. En Afrique du sud, certains magasins ont été la cible de manifestants.

Des magasins H&M ont été pris pour cible à Johannesburg, après une publicité jugée « raciste » de l’enseigne de vêtements H & M. / WIKUS DE WET/AFP

La police sud-africaine est intervenue samedi 13 janvier à Johannesburg pour disperser des manifestants qui dénonçaient une publicité jugée « raciste » de l’enseigne de vêtements H & M.

L’affaire avait éclaté il y a une dizaine de jours, avec la dernière campagne de promotion de H & M. Elle comportait une photographie publicitaire montrant un enfant noir portant un sweat-shirt recouvert de l’inscription : « Coolest monkey in the jungle » (« Le singe le plus cool de la jungle »).

Le groupe suédois avait annoncé lundi 8 janvier le retrait de cette photo qui avait provoqué un tollé sur les réseaux sociaux. Il avait également présenté des excuses.

Samedi 13 janvier, plusieurs dizaines de militants des Combattants économiques de la liberté (EFF, gauche radicale) ont défilé dans la matinée devant des magasins de la marque dans plusieurs centres commerciaux de Johannesburg.

« Dans le centre commercial de East Rand, des manifestants ont réussi à entrer dans un magasin et y ont volé des articles. La police a dû intervenir et disperser les manifestants en tirant des balles en caoutchouc », a tweeté la police.

L’un des chefs des EFF, Floyd Shivambu, a justifié les actions de protestation de ses troupes. « Cette ineptie de magasin de vêtements H & M doit accepter les conséquences de son racisme. »

« Tous les gens sensés seront d’accord pour que cette enseigne ne soit plus autorisée en Afrique du Sud. Bravo aux militants des EFF qui ont affronté........

© La Croix