We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

La République en marche lance un programme d’engagement citoyen

6 2 21
14.01.2018

La République en marche a inauguré samedi 13 janvier son programme Action talents, destiné à accompagner des projets « à fort impact social » et à former ses futurs cadres.

Christophe Castaner envisage le programme Action Talents dans la continuité du « mouvement » initié aux législatives de juin 2017. / Stephane de Sakutin/AFP

« La Force d’une nation, c’est de s’appuyer sur les hommes et les femmes qui la composent. » L’idée peut sembler banale, mais celui qui la formule ainsi ne l’est pas. À 32 ans, Mamadou Sow est l’un des doyens de la première promotion d’Action Talents. Ce programme d’engagement citoyen a été inauguré samedi 13 janvier par La République en marche (LREM), notamment pour former ses futurs cadres.

« Je suis aujourd’hui président de deux associations et membre de trois autres, poursuit Mamadou Sow. Je me suis engagé en France dès mon arrivée à 19 ans du Sénégal, où j’ai grandi dans un petit village à 200 km de Dakar. » Ce juriste de formation, diplômé de l’université de Nice et qui a successivement été distributeur de journaux, plongeur et agent de propreté pour financer ses études, l’affirme : « l’université m’a permis de transcender ma condition. »

Ce samedi, Mamadou Sow expose ses idées pour « améliorer la compétitivité internationale des universités françaises » à une partie des 22 porteurs de projets issus de toute la France et sélectionnés par LREM. Ceux-ci seront formés pendant six mois et accompagnés par un mentor pendant un an. L’objectif : positionner le parti comme une organisation à « fort impact social » et identifier ses futurs cadres. « L’idée de ce programme est de permettre à de hauts potentiels associatifs et politiques de se développer, confirme Astrid Panosyan, cofondatrice d’En marche. Nous avons demandé dès juillet 2016 aux référents et élus LREM de nous aider à identifier des gens qui semblent avoir ce leadership. »

Devant les premiers participants à ce programme, Christophe Castaner, délégué général de LREM, insiste sur cette ambition : « Si nous réussissons cette transformation citoyenne que vous incarnez, nous ferons un pas supplémentaire parce que vous deviendrez un acteur public et, pour certains, un acteur politique ». L’ancien député socialiste des Alpes de Haute-Provence envisage le programme Action Talents dans la continuité du « mouvement » initié aux législatives de juin dernier : « Vous allez être nos........

© La Croix