We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

General Electric investit à Belfort et salue les atouts de la France

0 1 0
16.06.2017

Le groupe américain, qui a repris le pôle énergie d’Alstom en 2015, prévoit d’investir 125 millions d’euros dans des imprimantes 3D

En juin 2014 Jeffrey Immelt, patron du conglomérat industriel américain General Electric, s’adressait aux employés du site de Belfort.

/ Thibault Camus/AP

Les patrons changent, les projets restent. Alors qu’il s’apprête à passer la main après 16 ans de règne, Jeff Immel, le patron du conglomérat industriel américain General Electric (GE) a assuré vendredi 16 juin que son groupe continuerait à développer ses investissements en France.

À relire : Départ surprise du PDG de General Electric

À l’issue d’une rencontre à l’Élysée avec Emmanuel Macron, le PDG de GE a confirmé au président français la volonté de son groupe d’accroître la présence de son groupe dans l’Hexagone, où il emploie déjà 16 000 salariés sur un total de presque 330 000 dans 170 pays.

General Electric promet ainsi d’investir 125 millions d’euros à Belfort afin d’installer des imprimantes 3D. Ces équipements serviront dans un premier temps à la fabrication de pièces de turbines à gaz, détaille l’entreprise.

À (re) lire : L’impression 3D pourrait permettre de relocaliser des emplois

Cette installation à Belfort, où GE compte déjà plus de 4 000 personnes, devrait entrer en service d’ici à la fin 2018 et conduire à la création d’environ 80 emplois.

Le patron de........

© La Croix