We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

VIDEO - La peste porcine africaine en trois questions

4 6 0
22.01.2019

L’épidémie de peste porcine africaine, détectée le 9 janvier sur deux sangliers en Belgique, inquiète les éleveurs français. Des mesures de prévention ont été prises par le ministère de l’agriculture.

La France renforce son dispositif de protection pour éviter l’arrivée de la peste porcine africaine par la frontière belge, après la confirmation de deux nouveaux cas en Belgique la semaine dernière. Le ministère français de l’Agriculture a ainsi annoncé lundi 14 janvier la création d’une « zone blanche » où tous les sangliers – vecteurs de la maladie – seront tués à la frontière franco-belge. Cette maladie serait un désastre pour les éleveurs de porcs.

La peste porcine africaine (PPA) – à ne pas confondre avec la peste porcine classique – est une maladie virale, probablement transmise par les tiques, qui touche les porcs et les sangliers. L’animal présente une fièvre hémorragique et peut mourir en quelques dizaines d’heures.

La France mobilise éleveurs et chasseurs contre la peste porcine africaine

Ce virus très résistant se transmet d’un animal à un autre, mais il peut également être disséminé par des personnes en provenance de zones infectées ou par l’intermédiaire de denrées alimentaires. Il n’est pas dangereux pour l’homme, même si celui-ci mange de la charcuterie contaminée.

Originaire d’Afrique, la maladie........

© La Croix