We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

Jérôme Ballarin : « Le temps familial est la grande demande des salariés »

5 4 8
22.01.2019

L’Observatoire de la parentalité en entreprise fête ce mardi 22 janvier ses 10 ans. Son fondateur Jérôme Ballarin estime que la meilleure articulation entre vie professionnelle et vie personnelle restera une aspiration centrale dans les années qui viennent.

Il y a dix ans, 75 % des salariés estimaient que leur employeur ne faisait pas grand-chose pour leur simplifier leur vie de jeunes parents. Cette proportion a baissé de 15 points, à 60 %, cette année. / Olga - stock.adobe.com

La Croix : L’Observatoire de la parentalité en entreprise fête ses 10 ans. Quel est son bilan ?

Jérôme Ballarin : Nous avons lancé l’Observatoire à l’Assemblée nationale il y a dix ans, avec trois missions. Tout d’abord, nous souhaitions diffuser au maximum la « Charte de la parentalité en entreprise » que nous avons élaborée avec des dirigeants d’entreprises, des syndicalistes, etc.

Aujourd’hui, ce texte est signé par 30 000 sociétés qui représentent 5 millions de salariés. Les signataires sont à l’image du tissu économique dans son ensemble : ils vont du grand groupe implanté dans une grande ville à la très petite entreprise (TPE) implantée à la campagne.

Un guide pour être parent, salarié et heureux

Nous avons aussi réussi à défendre certaines avancées législatives : la reconnaissance du télétravail dans la loi Pénicaud, le droit à la déconnexion, la protection anti-licenciement pour le jeune père ou le droit à trois absences rémunérées pour le conjoint d’une femme enceinte, afin qu’il puisse assister aux examens de suivi de grossesse.

Enfin, nous prenons chaque année le pouls des salariés sur leurs attentes en matière de parentalité par notre baromètre.

Quelle évolution vous a le plus frappé ces 10 dernières années ?

J. B. : De vraies avancées ont eu lieu. Du coup, alors qu’il y a dix ans, les........

© La Croix