We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

Harcèlement et abus sexuels : pourquoi la violence des réactions aux propos de Brigitte Lahaie est profondément injuste

5 6 134
14.01.2018

Tout à fait et c'est aussi l'un des objectifs de notre tribune : de lancer un débat que je qualifierais de civilisationnel.

Est-ce que l'on veut vraiment vivre dans un monde où l'état de droit est remplacé par la mentalité de villageois (et de villageoises) en colère et prompts à se « mobiliser » autour de victimes expiatoires ? Brigitte Lahaie fait et a fait un travail incroyable, et souvent « seule contre tous » pour améliorer la santé et le bien-être sexuels des hommes et des femmes. Ce qu'elle a dit relève d'une expertise réelle sur la question des violences sexuelles, de la « dissociation » entre le corps et l'esprit qui intervient très souvent durant des violences sexuelles et, que ce soit en tant que tels ou dans la discussion avec Caroline de Haas, ces propos étaient à la fois parfaitement factuels et cohérents. Des recherches montrent par exemple que les femmes ont, en tendance, une capacité d'excitation physiologique plus large que les hommes, notamment lorsqu'elles sont confrontées à des contenus violents. Cela ne veut pas dire que les femmes sont « excitées » par la violence – même si certaines peuvent l'être – mais que leur corps a appris, au cours de l'évolution, à diminuer les risques physiques de la coercition sexuelle. Je suis tout à fait empathique avec la souffrance que peut ressentir Brigitte Lahaie aujourd'hui. De un, le flot de haine qu'elle subit, les accusations qu'on lui porte, sont à l'exact opposé de son engagement pour améliorer la vie sexuelle et donc la vie tout court des........

© atlantico