We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

Quand Dieu boxait en amateur : un roman qui prend aux tripes

4 1 0
09.11.2018

Quand Dieu boxait en amateur

de Guy Boley

Ed. Grasset

EXCELLENT

J’étais décidé à aimer ce livre. Pour son titre, pour le père étonnant qu’il raconte, héros déchu et retrouvé d’une époque qui s’enfonce dans l’oubli. Pour le fils aussi, l’auteur, un caractère provincial et une vocation tardive qui rompt avec les visages pâles, lisses, inodores des plumitifs en vogue, réfugiés dans le même uniforme noir que leurs mots ennuyés et creux.

C’est l’histoire d’un quartier ouvrier de Besançon, de l’amitié d’enfance de toute une vie entre un forgeron et un prêtre qui conduit le héros, très tôt orphelin et poussé par sa mère qui craint les méfaits des livres, au noble art de la boxe puis au........

© atlantico