We use cookies to provide some features and experiences in QOSHE

More information  .  Close
Aa Aa Aa
- A +

La pauvreté rend obèse mais l’obésité rend-elle pauvre… ou l’inverse ?

5 2 44
14.01.2018

Jean-Louis Lambert : L’obésité est le résultat d’un déséquilibre entre les apports nutritionnels, notamment caloriques, et les dépenses énergétiques des individus.

Mais les individus sont très inégaux entre eux. Le même niveau d’apport calorique n’entraîne pas forcément les mêmes stockages en masse adipeuse. Les mêmes activités physiques, surtout musculaires, ne provoquent pas les mêmes niveaux de dépenses énergétiques selon les individus. Ces différences semblent liées à des facteurs génétiques et les spécialistes considèrent que ceux-ci sont à l’origine d’un tiers de l’obésité. La majorité des cas d’obésité semble donc liée aux comportements de consommation alimentaire excessive par rapport aux besoins. Elle est apparue historiquement dans les populations les plus riches qui étaient les seules à avoir les moyens de beaucoup manger en même temps qu’elles avaient des activités physiques réduites. La majorité de la population souffrait alors de malnutrition par insuffisance. Depuis le XIXe siècle, la croissance économique a permis à la fois une augmentation des revenus et des disponibilités alimentaires, donc la possibilité d’augmenter le niveau de consommation. En même temps, l’évolution des technologies (mécanisation, transports) a considérablement réduit les niveaux de dépenses énergétiques des individus. Le développement des revenus est donc bien à l’origine de comportements alimentaires excessifs entraînant le surpoids et l’obésité.

Mais ce n’est pas si simple. En effet, dans les pays les plus pauvres, la situation est encore comparable à celle de l’Europe il y a plusieurs siècles : l’obésité ne touche que les catégories les plus aisées quand la........

© atlantico